4. Les ressources: Les étudiants

Création de site internet et ecommerce

4. Les ressources: Les étudiants

faire la création de son site itnernet par un étudiant

Tout d’abord, il semble important de définir la notion d’étudiant. Une société peut conclure un contrat étudiant avec un étudiant âgé de 16 ans OU à partir de 15 ans, à condition qu’il ait suivi au moins 2 années de l’enseignement secondaire et qu’il poursuive ses études dans un enseignement de plein exercice. A noter que la législation sociale ne prévoit pas d’âge maximal pour conclure un contrat étudiant.

Il y a 3 sortes d’étudiants :

a. Les étudiants possédant une convention de stage

Ceux qui possèdent une convention de stage via une école (celui-ci doit généralement être effectué dans une période comprise entre septembre et juin pour une durée déterminée) = GRATUIT

 Comment cela se passe t-il ?

Imaginons, vous avez besoin d’un étudiant pour vous aider dans une de vos tâches X.

Première étape : publier une annonce. Cela peut être via votre site internet mais également sur student.be (site spécialisé dans les premiers emplois pour les jeunes, les stages et les kots) mais aussi via le bouche–à-oreille. Vous pouvez également contacter directement certaines écoles en expliquant votre besoin.

Deuxième étape : rencontrer l’étudiant. Là c’est le moment de voir si ce que vous cherchez en termes de compétences et personnalité vous convient. Posez des questions ouvertes afin que l’étudiant s’explique sur ses motivations : pourquoi avoir choisi ses études ? Qu’est-ce qu’il attend de son stage ? Quand est-il disponible ? Que sait-il faire exactement ?

Avec les réponses données, ce sera à vous de déterminer si l’étudiant convient pour le « poste » ou non.

Troisième étape : remplir les documents. Ca y est, votre choix s’est porté sur un étudiant. Afin que tout soit en ordre, il faut compléter la convention de stage. L’étudiant se chargera de la rendre à son école. N’oubliez pas de faire une copie et de la ranger dans un classeur afin d’avoir une preuve en cas de contrôle.

Vous ne devez pas prendre d’assurance spécifique pour l’étudiant. Il est couvert pas l’assurance de l’école en cas d’accident.


b. Les étudiants ne possédant PAS de convention de stage

Ceux qui  n’en possèdent pas (ce sont les étudiants qui cherchent à travailler  durant l’année scolaire et/ou les vacances et qui veulent être rémunéré pour leur travail) = PAYANT

ATTENTION : cette catégorie se divise en 2 status possibles :

– Les étudiants non-soumis à l’ONSS = ils doivent seulement payer la cotisation de solidarité

– les étudiants soumis à l’ONSS = ils doivent payer les mêmes cotisations qu’un salarié

Mais comment faire la différence ?

C’est très simple, si vous désirez engager une étudiant non-soumis à l’ONSS afin de payer moins cher, il faut lui demander son « attestation student at work » .Celle-ci est valide une année entière, à savoir du 1er janvier 2020 jusqu’au 31 décembre de l’année 2020 par exemple.

« Cette attestation permet à l’étudiant et à l’employeur de vérifier le nombre d’heures de job étudiant que celui-ci peut encore prester. Sur un job d’étudiant, l’employeur et l’étudiant payent des cotisations sociales réduites. Les jobs étudiants sont donc un moyen intéressant de gagner de l’argent. Mais attention, le nombre d’heures que l’étudiant peut prester est limité. Par année civile, l’État accorde 475 heures : ton « contingent ». Si tu dépasses ce contingent, les cotisations sociales augmentent. »

Student at work

Pour engager un étudiant qui sera rémunéré, vous devez passer par une agence d’intérim. En effet, cet organisme est compétent au niveau des salaires, de l’administration générale mais également sur la législation sociale. Les règles en vigueur changent vite et des erreurs peuvent être commises si vous faîtes ça par vous-même ! C’est aussi elle qui s’occupera de la rédaction du contrat, des fiches de paies, des maladies, et du versement du salaire. Vous ne devez vous préoccuper de rien. Quel pied !


c. Les étudiants en intérim

Au niveau des étudiants en intérim, vous avez deux choix :

Trouver l’étudiant par vous-même:
Imaginons que vous souhaitez engager votre nièce pour un job étudiant durant le mois de juillet 2020. Tout d’abord, vous devez trouver une agence d’intérim. Elles fleurissent sur le marché, vous avez le choix. Cependant, toutes les agences ne pratiquent pas les mêmes tarifs. N’hésitez pas à demander un devis à plusieurs agences afin de comparer les prix. Lorsqu’un client souhaite mettre une personne en intérim, celle-ci porte le nom de « payroll ». C’est le client qui vient avec son intérimaire. L’avantage ? Le tarif. Celui-ci sera moins élevé que la normal vu que c’est le client qui a fait les démarches pour trouver quelqu’un et non l’agence.

Demandez à l’agence d’intérim de vous trouver quelqu’un:
Certaines sociétés n’ont pas le temps de trouver un ou des étudiant(s). Dans ce cas, c’est l’agence d’intérim qui va s’occuper du processus de recrutement, à savoir : placement des annonces, recrutements des candidats, présentation au client. Dans ce cas de figure, le tarif sera plus élevé parce que l’agence s’est occupé de tout.

Un tout grand merci à Léopoldine Ghysels (spécialisée dans les ressources humaines) pour son article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *